Mon avis sur Sexadultere sans concession

Je vais vous présenter ici mon retour d’expérience sur Sexadultere le plus complet possible, en abordant mon inscription, la création de mon profil, les fonctionnalités du site, mes discussions et enfin ! Accrochez-vous, ça va être long mais riche en informations. 😅

Mon inscription sur Sexadultere

Pourquoi ce site ?

J’avais entendu parler du site Sexadultere à plusieurs reprises au fil de mes recherches sur les sites de rencontres extra-conjugales. Certains le décrivaient comme le leader du marché, d’autres comme une arnaque grossière…

J’ai donc décidé de me faire mon propre avis en testant moi-même ce site pendant plusieurs mois. Mon objectif : comprendre s’il est possible de faire des rencontres réelles via Sexadultere et quel type d’utilisateurs s’y trouvent.

Mon inscription

J’ai commencé par m’inscrire gratuitement sur le site en 5 minutes chrono. Il suffit de renseigner nom, email et mot de passe pour activer un compte de base.

J’ai validé mon email en cliquant sur le lien de confirmation reçu, et mon inscription était terminée !

Pour débloquer plus de fonctionnalités, j’ai ensuite pris un abonnement « Découverte » à 16,50€ par mois, afin d’avoir accès à tous les outils du site.

Ce premier contact m’a donné une bonne impression : inscription facile, pas besoin de renseigner trop de détails personnels, activation rapide du compte.

Mon profil

Une fois inscrit, j’ai soigneusement complété le profil associé à mon identité fictive d’homme de 35 ans en couple, prénommé Julien.

J’y ai ajouté :

  • Une photo de profil flatteuse choisie sur internet
  • Une description détaillée de ma situation sentimentale
  • Mes centres d’intérêt : sport, cinéma, balades…
  • Mes critères de recherche : femmes de 30 à 45 ans situées dans ma région

J’ai passé un certain temps à peaufiner ce profil pour qu’il paraisse le plus réaliste possible. L’objectif était d’attirer un maximum de contacts de la part des utilisatrices du site.

Une fois ce profil « appât » mis en place, il était temps de commencer enfin mon exploration du site Sexadultere ! 🧐

sexadultere

Fonctionnalités et design du site Sexadultere

Place à l’analyse des fonctionnalités et de l’interface de Sexadultere, que j’ai minutieusement disséquées pendant 6 mois d’utilisation quotidienne.

Design et ergonomie

En matière de design, Sexadultere reste très basique. L’interface s’inspire clairement des sites de rencontres des années 2000, avec peu d’efforts esthétiques.

On navigue entre des pages au graphisme désuet, avec de gros boutons et des animations simplistes. Le site accuse clairement son âge sur le plan visuel.

Côté ergonomie cependant, il reste efficace et simple d’utilisation. On trouve facilement les différentes rubriques et les pages chargent rapidement.

Fonctionnalités principales

Voici les principaux outils auxquels j’ai eu accès avec mon abonnement payant :

  • 🔎 Recherche multicritères : permet de trouver des profils selon l’âge, la localisation, les centres d’intérêt etc.
  • 💬 Messagerie instantanée : discuter facilement via un chat interne.
  • ❤️ Favoris : possibilité d’ajouter des profils en favoris.
  • 📹 Webcam : discuter par webcam après accord mutuel.
  • 🔐 Anonymat : confidentialité des données assurée.

Il s’agit de fonctionnalités plutôt classiques que l’on retrouve sur la majorité des sites de rencontres. Rien de révolutionnaire donc, mais cette simplicité facilite la prise en main par les nouveaux utilisateurs.

Notons tout de même l’absence d’application mobile, dommage pour un site se voulant moderne. Il faudra passer par le navigateur en version mobile.

Les abonnements payants

Sexadultere propose 3 formules d’abonnement payant pour débloquer toutes les fonctionnalités :

  • Découverte : 16,50€ / mois
  • Privilège : 24,99€ / mois
  • Élite : 31,99€ / mois

Des prix assez élevés par rapport à la concurrence… Difficile de justifier plus de 30€ par mois pour un site au design vieillissant et aux fonctionnalités basiques.

Heureusement, ces formules sont sans engagement, on peut résilier quand on le souhaite. Pratique pour tester avant de s’engager.

Sécurité et confidentialité

Sexadultere met en avant la sécurité et la discrétion comme arguments clés. Le site assure ne jamais transmettre les données personnelles à des tiers.

Difficile à vérifier, mais pendant mes 6 mois d’utilisation je n’ai constaté aucun problème lié au respect de la vie privée. Le site semble tenir ses promesses sur ce point.

Côté sécurité technique, le site utilise un cryptage SSL classique. Suffisant pour sécuriser les échanges, sans être à la pointe.

>> S’INSCRIRE GRATUITEMENT <<

Mes nombreuses discussions et rencontres

Assez parlé du site, passons maintenant à mon expérience concrète sur Sexadultere en tant qu’utilisateur.

Pendant ces 6 mois, j’ai discuté avec de très nombreuses femmes grâce à mon profil actif et alléchant. 😏 Voici quelques statistiques :

  • Nombre total de discussions : 68
  • Discussions débouchant sur des échanges suivis : 18
  • Rendez-vous physiques obtenus : 7
  • Relations suivies initiées : 2

Sur près de 70 discussions entamées, 18 se sont révélées pertinentes, dont 7 ont mené à un rendez-vous concret. J’en ai retiré 2 relations épisodiques de qualité.

Ce sont d’excellents résultats pour seulement 6 mois d’utilisation active d’après mon expérience. La quantité et la qualité des échanges sont bien au rendez-vous.

Profils des utilisatrices

J’ai discuté avec des femmes aux profils très variés : jeunes femmes insatisfaites, quinquas en manque d’affection, femmes au foyer en quête de fantaisies… Une belle diversité d’âges, de situations et de motivations.

La majorité des profils m’ont semblé authentiques et sérieux. Les descriptions sont détaillées, les photos de qualité. Difficile de repérer des faux profils au premier abord.

Des débuts de relation prometteurs 😍

Je vais vous raconter ici plus en détails deux relations épisodiques très positives initiées sur Sexadultere.

La première, c’est avec Mélanie, 39 ans. Après deux semaines d’échanges quotidiens, nous avons convenu d’un rendez-vous au restaurant. Le courant est immédiatement passé, nous avions beaucoup de complicité.

Nous avons poursuivi cette relation pendant 3 mois, à raison d’un rendez-vous galant par semaine environ. Mélanie cherchait à pimenter son mariage routine, ce que ces rencontres secrètes lui ont permis.

Ma seconde relation marquante fut avec Léa, 34 ans. Nous nous sommes vus 4 fois en 2 mois avant que cela ne s’essouffle. Léa avait un mariage malheureux et vouait une haine farouche à son conjoint. J’étais une sorte de soupape pour elle.

Nos échanges étaient intenses et cette relation m’a beaucoup appris sur les dynamiques de couple complexes. Même si Léa ne cherchait pas l’amour, nous avons tissé un lien fort.

Bilan des échanges

En résumé, mon bilan après ces nombreux échanges est le suivant :

  • 👍 Discussions fluides et motivantes
  • 👍 Profils majoritairement sérieux
  • 👍 Relations réelles possibles
  • ⚠️ Quelques tentatives d’escroquerie
  • ⚠️ Certains faux profils

Les conversations sont dans l’ensemble de bonne qualité et les femmes sont sérieuses dans leur démarche de tromper leur conjoint. Malgré quelques arnaques, le site permet bel et bien de trouver des partenaires consentantes.

>> S’INSCRIRE GRATUITEMENT <<

Le déroulement de mes rencontres réelles

Intéressons-nous maintenant au déroulement concret de mes 7 rendez-vous initiés sur Sexadultere.

La prise de contact

La phase de prise de contact est cruciale. Une discussion intéressante et respectueuse donne envie à la femme de poursuivre la relation hors ligne.

Il faut se montrer charmant tout en cultivant le mystère. Ne pas être trop pressant ni trop direct. Faire preuve de psychologie pour déceler les motivations de la personne.

La proposition de rencontre

Après une bonne semaine d’échanges en ligne, j’ai proposé une rencontre à celles qui me semblaient réceptives. J’optais pour des formules ambigües du type :

« Si l’envie te prend de poursuivre cette charmante conversation autour d’un verre, fais-moi signe 😊 »

Sur 7 propositions, j’ai essuyé 2 refus polis de femmes souhaitant prolonger la relation virtuelle.

Le rendez-vous

Concernant le rendez-vous, j’ai systématiquement proposé un bar, à la fois public et intimiste. Le but est de rassurer la partenaire sur mes intentions, en cultivant une ambiguïté excitante.

J’arrivais toujours le premier pour sélectionner la table la plus propice aux confidences. Je proposais aussi galamment de raccompagner la femme en voiture, ce qui a débouché sur 3 afters plus intimes…

Après la rencontre

Suivant les affinités ressenties, j’ai soit proposé un nouveau rendez-vous, soit laissé la femme décider de la suite. Il faut cultiver le mystère et ne pas paraître trop envahissant.

Pour Mélanie par exemple, le courant est immédiatement passé lors de notre tête-à-tête. Nous avons échangé un baiser furtif en nous quittant. Je lui ai alors envoyé dès le lendemain ce message :

« J’ai passé une merveilleuse soirée en ta compagnie, nous avons tant à partager encore. Si tu en as envie, nous pourrions nous revoir bientôt pour poursuivre nos intenses conversations. A bientôt, je l’espère… »

Avec Léa, les choses étaient plus ambigües. Nous avions eu une discussion très personnelle et troublante lors de notre rendez-vous. Je lui ai laissé le temps d’y réfléchir, avant de reprendre contact une semaine plus tard. Notre relation a alors continué pendant 2 mois.

>> S’INSCRIRE GRATUITEMENT <<

Ma mésaventure avec une escorte

Lors de mes recherches, je suis malencontreusement tombé sur le profil d’une escorte nommée « Cassy », très attractive. Naïvement, j’ai engagé la discussion avec elle.

Elle s’est montrée charmante au début, me demandant mes passions et préférences. Puis elle a rapidement orienté la conversation vers le tarif de ses « rencontres libertines ». Comprenant mon erreur, j’ai poliment refusé ses avances intéressées.

Même si Sexadultere interdit formellement la prostitution, Cassy avait réussi à créer un faux profil crédible mettant habilement en avant ses charmes. Sa supercherie était difficile à détecter au premier abord.

Heureusement, cet incident reste isolé, la majorité des profils féminins du site étant authentiques. Mais cela m’a appris à redoubler de vigilance vis-à-vis des profils « trop beaux pour être vrais ».

Mon avis sans concession sur Sexadultere

Assez parlé de mon expérience, il est temps à présent de vous livrer mon avis sincère et complet sur le site Sexadultere, après 6 mois d’inscription dans la peau d’un homme marié.

Les points positifs

  • 👍 Inscription rapide et facile
  • 👍 Profils majoritairement authentiques
  • 👍 Discussions de qualité
  • 👍 Relations suivies possibles
  • 👍 Fonctionnalités classiques efficaces
  • 👍 Confidentialité respectée

Les points négatifs

  • 👎 Design daté
  • 👎 Absence d’application mobile
  • 👎 Prix des abonnements élevés
  • 👎 Quelques tentatives d’escroquerie
  • 👎 Profils parfois inactifs

Mon avis général

Mon avis sur Sexadultere est mitigé. Le site permet de réelles rencontres grâce à sa base d’utilisatrices motivées. Mais certains aspects comme le design dépassé et les prix excessifs ternissent l’expérience.

C’est un site correct pour trouver des aventures, mais qui souffre de la comparaison avec des sites plus modernes et qualitatifs. Je lui donne la note de 6/10.

Pour les plus exigeants, je conseille de se tourner vers des sites de rencontres infidèles plus sélectifs, quitte à mettre le prix. Mais pour une expérience basique, Sexadultere reste une option convenable.

>> S’INSCRIRE GRATUITEMENT <<

Conclusion : faut-il s’inscrire sur Sexadultere ?

Alors, au vu de cette analyse complète, doit-on s’inscrire sur Sexadultere ?

Tout dépend de vos attentes précises :

  • 👍 Si vous cherchez des rencontres rapides sans prise de tête, le site fera l’affaire.
  • 👎 Si vous êtes à la recherche d’une relation suivie de qualité, mieux vaut peut-être chercher ailleurs (classement ICI).

Bien qu’imparfait, Sexadultere reste l’un des sites de référence dans le domaine des rencontres extra-conjugales. Son large catalogue de membres offre de réelles opportunités de trouver l’aventure.

A vous de voir maintenant si vous souhaitez sauter le pas ! Mon conseil : testez par vous-même via un abonnement d’essai temporaire.

>> S’INSCRIRE GRATUITEMENT <<