Soupçon d’infidélité : que faire et comment réagir ?

La plupart des infidélités sont découvertes accidentellement. Seules quelques personnes trompées apprennent l’infidélité de leur conjoint directement par ce dernier. Cela signifie-t-il que vous devriez être plus attentif et explorer immédiatement tout soupçon précoce ?

« J’ai un horrible pressentiment » – lorsqu’il s’agit d’infidélité, des sentiments de ce type apparaissent souvent dans les forums en ligne. Souvent, il s’agit simplement d’un sentiment que l’autre personne n’est pas tout à fait authentique ou d’une sensation tenace que quelque chose ne va pas.

Découvrez dans cette article que faire et quels comportements adoptés si vous avez des soupçons d’infidélité de la part de votre partenaire (homme ou femme).

soupçon d'infidélité

Le soupçon d’infidélité – plus qu’un mauvais pressentiment ?

Du rouge à lèvres sur le col de la chemise et une bonne humeur, des heures supplémentaires fréquentes et de nouveaux passe-temps, une diminution du désir de sexe et des appels téléphoniques inhabituels – si vous observez ces changements dans votre relation, ils ne signifient pas toujours quelque chose. Cependant, ils peuvent aussi impliquer beaucoup de choses. Les aventures et les liaisons se produisent pour toutes sortes de raisons et sont motivées par une multitude de facteurs.

Les indicateurs d’infidélité sont tout aussi différents. Au début, cela peut sembler n’être rien de plus qu’un soupçon passager. Si vous soupçonnez votre conjoint d’avoir une liaison, vous êtes dans une situation difficile. Il est rarement facile de confronter directement vos craintes d’adultère.

Si vous vous trompez, votre méfiance peut causer du tort à votre conjoint. Si vous avez raison, l’autre personne ignorera la question ou la rejettera complètement, vous laissant seul avec vos inquiétudes. Ou bien, l’autre partie vous dira la vérité, mettant ainsi votre relation en jeu.

Mes soupçons d’infidélité sont-ils justifiés ?

Si un lien extra-conjugale est vraiment entretenu, les psychologues affirment que votre partenaire laisse toujours des traces. L’intimité du couple se détériore, et l’autre partenaire semble parfois absent. Certains indices d’infidélité sont indéniables :

  • Votre partenaire est allé faire du shopping seul et est rentré chez lui avec un nouveau look ? Peut-être s’est-il rendu compte qu’il est capable de produire davantage de lui-même. Ou peut-être fait-il le ménage dans son look afin d’impressionner son amour caché.
  • Nouvelles connaissances : Votre cercle social est gérable, vos copains vous considèrent comme un effort commun – et puis une Jenny apparaît ? Même si cette femme est censée être une collègue de travail, la situation est quelque peu étrange. Si votre petit ami sort régulièrement avec de parfaites inconnues pendant son temps libre, il y a peut-être quelque chose qui cloche.
  • Les heures supplémentaires sont souvent indésirables – mais si votre petite amie a soudainement commencé à faire des heures supplémentaires pour le plaisir, qu’elle doit toujours se rendre à des rendez-vous et qu’elle est incapable d’éviter les voyages d’affaires ennuyeux, il se peut qu’elle postule pour le prochain candidat à l’amour après tout.
  • Votre compagne stressée et toujours malheureuse se transforme en une joyeuse boule d’énergie ? Peut-être n’est-ce pas la conséquence de l’impact bénéfique d’un cours de yoga ou l’indication d’un changement général de caractère, mais plutôt le résultat d’un flirt frétillant avec la promesse de plus. Les épisodes inexpliqués d’humeur agréable sont suspects.
  • Avant, il y avait plus de sexe ? Si l’appétit sensuel de votre partenaire diminue soudainement, cela peut être dû à la pression professionnelle ou à un manque de désir momentané. Cependant, cela peut aussi suggérer qu’il est rassasié ailleurs. L’inverse est également révélateur d’une infidélité : par exemple, si votre conjoint s’est contenté jusque-là de câlins, mais qu’il incorpore soudainement de toutes nouvelles activités aux ébats amoureux et les maîtrise étonnamment bien.

Comment ne pas devenir parano en termes d’infidélité ?

Tout changement subtil de personnalité ou toute nouvelle habitude n’est pas forcément révélateur d’un adultère. C’est précisément là que réside le problème : comment trouver un équilibre entre un scepticisme sain et une bonne confiance ? La suspicion peut déstabiliser une relation tout autant que la confiance aveugle.

Une fois la suspicion éveillée, il n’est pas toujours simple de la dissiper. Dans leur tentative d’éviter d’être dupés, de nombreuses personnes se mettent à renifler leur conjoint, à vérifier ses poches, à sentir ses vêtements et à jeter des regards furtifs sur son téléphone portable ou son ordinateur. Cependant, cela apporte-t-il vraiment une certitude ?

Car même si vos investigations ne donnent rien, cela ne signifie pas que votre conjoint ne manigance rien. Si vous êtes en proie à des doutes, il se peut que vous ne vouliez pas savoir ce qui se passe, mais seulement vous assurer que l’autre personne ne vous trompe pas. C’est l’essence même de la situation, et probablement la raison pour laquelle de nombreuses personnes préfèrent s’infiltrer dans les activités de l’autre plutôt que de les aborder ouvertement – puisque, une fois encore, vous ne pouvez pas être certain que l’autre personne est sincère.

soupçon d'infidélité

Que faire si vous pensez que votre conjoint est infidèle ?

Enquêtez

Les conseils donnés sur les forums en ligne vont de la visite inopinée au bureau à l’examen discret des communications par courrier électronique, en passant par des techniques de surveillance pure et simple – le tout dans le but louable de découvrir la vérité. Cependant, souhaitez-vous vraiment prendre l’autre personne sur le fait ? Voulez-vous vraiment savoir où il est et avec qui il est ? Et que faites-vous lorsque vous découvrez la vérité ? Même si vous pensez que le contrôle est préférable, vous devez en examiner soigneusement les conséquences. N’oubliez pas : Ce n’est pas parce que vous ne découvrez aucune preuve en espionnant qu’il n’y en a pas – une fois que les graines de la suspicion sont établies, elles risquent de fleurir.

Discutez

Dans une relation, vous n’êtes pas obligé de tout dire à l’autre, mais vous devriez discuter des principaux problèmes avec votre conjoint. Par exemple, si vous soupçonnez votre conjoint d’infidélité. Un tel dialogue demande non seulement du courage, mais aussi de l’empathie. Non seulement vous devez vous attendre à ce que vos soupçons soient validés, mais vous allez aussi blesser votre conjoint avec une accusation d’adultère aussi farfelue. Voici des résolutions possibles pour une telle conversation :

  • Discutez de vos insécurités et envoyez des messages.
  • Ne faites aucune supposition sur l’autre personne et abstenez-vous d’interpréter son comportement.
  • Tout ne doit pas être fondamentalement remis en question et aucune menace ne doit être proférée.

Agissez

En outre, vous pouvez simplement en tirer les conséquences. Vous pouvez aussi chercher une liaison si vous soupçonnez votre conjoint d’infidélité. Ou encore, vous pouvez frapper plus secrètement en orchestrant d’autres méchancetés dans son dos. Cela peut rassasier votre sens moral. Reste à savoir si cela est bénéfique pour votre relation. Sinon, vous pouvez ne pas hésiter à profiter de vos soupçons – s’ils sont vérifiés – pour faire vos adieux.

Ce type de comportement doit également être considéré avec prudence ; il n’y aura probablement pas de retour en arrière si vous rabrouez votre conjoint avec une accusation d’infidélité peu crédible et que vous le mettez ensuite rapidement à la porte. Dans de rares cas, il a été démontré que de tels jeux pouvaient raviver la passion. Dans les relations normales, cela aboutit au pire type de désastre amoureux.

soupçon d'infidélité

La communication pour abroger ou valider vos soupçons d’infidélité

La confiance est une composante nécessaire de toute relation – la plupart des gens le reconnaissent. En outre, elle implique de faire confiance à ce que dit l’autre partie. Si vous espionnez votre relation parce que vous soupçonnez un adultère, vous mettez essentiellement en doute l’intégrité de votre partenaire. Et cela peut avoir des conséquences inattendues.

Alors que nous réagissons tous émotionnellement aux insinuations, lorsque vous salissez ensuite l’autre personne avec ce que vous considérez comme une preuve concrète d’adultère, un tel débat peut rapidement dégénérer. Bien entendu, nous ne faisons pas référence à l’infidélité amoureuse manifeste dont tout le monde, sauf vous, est déjà conscient.

Nous faisons référence aux situations dans lesquelles vous avez un pressentiment tenace mais ne savez pas s’il s’agit simplement d’une petite période d’hypothermie dans votre relation ou si votre conjoint s’est véritablement égaré. Réfléchissez à l’avance à la légitimité de vos soupçons, essayez de rester raisonnable et évitez de sur-interpréter le comportement de l’autre personne. La jalousie, par exemple, peut altérer le jugement et transformer des faits anodins en infidélité majeure.

Pour éviter cela, il est nécessaire de clarifier quelques points pour soi-même avant d’engager la conversation : Pourriez-vous vivre avec l’infidélité de votre partenaire ? Pardonneriez-vous l’adultère et pensez-vous que votre méfiance pourrait être résolue par une discussion ouverte ? Ou bien le fait d’avoir une liaison signifie-t-il toujours la fin de votre relation ? Peut-être ne découvrirez-vous pas immédiatement un conjoint infidèle – mais vous ressentirez vos propres émotions. Et cela peut parfois être plus bénéfique que de poursuivre un auteur d’adultère.

Dans la même catégorie

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.